visite de printemps

Prendre 1 cadre nouveau, 2 portes cadres, enfumoir

1                             enfumez le trou d’envol et attendre 2 minutes

2                             ouvrir la ruche et enfumez encore un peu

3                                             Commencez votre inspection par le côté le moins peuplé de la ruche. Cela vous permettra de recentrer le couvain.

4                                 avec le lève-cadres américain, ou en utilisant simplement le grattoir, grattez les ponts de cire qui se trouvent entre les cadres.

5                                 Doucement et lentement, sortez les cadres de la ruche un à un. N’oubliez pas d’enfumer régulièrement la ruche, pour calmer les abeilles et éviter qu’elles ne deviennent agressives. Une fois les cadres inspectés, posez-les de côté, dans une boîte à cadres ou sur un porte cadres.

6                                 Au cours de cette inspection, observez bien les cadres de corps de votre rucher. Repérerez ceux qui sont mal formés ou vieux et renouvelez-les.

7                                 Si la reine n’a pas encore été marquée, pensez à le faire au cours de cette visite de printemps. En retirant les cadres, inspectez-les un à un et cherchez la reine. Une fois que vous l’aurez trouvée, marquez-la.

8                      Retirez les inserts que vous aurez éventuellement posés pour traiter le varroa.

9                      Remettez les cadres retirés et inspectés en respectant leur ordre initial.

10                               Il arrive parfois que la colonie se décale du côté où le soleil se lève. Si tel est le cas dans l’une de vos ruches, pensez à recentrer le nid à couvain.

Quelques conseils

  • Pensez à retirer les 2 cadres de cire noire les plus vieux et remplacez-les par une cire gaufrée.
  • Pour une meilleure expansion du nid à couvain, dès que vous verrez apparaitre les premières miellées, n’hésitez pas à gratter le miel resté en réserve. La reine aura ainsi plus d’espace pour pondre encore plus d’œufs.
  •  

Notes et bilan
Au cours de votre visite, notez pour chaque colonie le nombre de cadres de chaque ruche (les cadres de miel, les cadres de pollen, les cadres de couvain, les cadres occupés par les abeilles et enfin ceux rajoutés au cours de l’opération visite de printemps).
Faites le bilan de votre visite et déterminez les interventions que vous devez effectuer plus tard, en fonction de ce que vous aurez remarqué et noté. Ces prochaines opérations vous permettront d’assurer à vos colonies d’abeilles confort et bien-être et d’optimiser la rentabilité de vos ruchers.

Nombre de cadres de couvain

Cellules vides

Pollen

Miel au-dessus du couvain

Couvain mâle

A faire printemps

La visite de printemps s’effectue fin mars/début avril lorsque la température est supérieure à 15°C. Cette date est variable en fonction de la température de la fin d’hiver et de l’avancement de l’environnement au niveau fleurissement (nectar + pollen) !

Au cours de la visite l’on recherche les points suivants : état sanitaire , provision, reine présente , quantité et qualité du couvain, force de la colonie.

Etat sanitaire : odeur de ruche, pas d’abeilles trainantes, pas de déjection sur la ruche, pas de maladie du couvain (absence du petit coléoptère de la ruche, loque…, acariose, ascophérose, couvain sacciforme, dysenterie…)

Provision : La colonie consomme environ 4 à 5 kilos de miel en avril, attention au réserve en cas de refroidissement! 3 dm carré sur les deux faces représente 1kg de miel.

La reine : La présence de couvain à tous les stades implique la présence de la reine…

Couvain : Quantité et qualité du couvain, nombre de cadres de couvain, différents stades de développement du couvain, compact, absence de cellule vide, présence de pollen et de miel au dessus du couvain, présence parfois de couvain de mâles dans le bas, absence de couvain lacunaire(reine âgée)…

A partir de la visite de printemps, il faut agrandir le nid à couvain. Il faut chaque année ajouter 2 à 3 cadres gauffrés par colonie par mesure de prophylaxie!

1) Agrandissement du nid par le volume du corps de la ruche.

Au cours de cette visite de printemps, on peut agrandir le nid à couvain si les conditions sont réunies, l’on peut ajouter une cire gaufrée juste en bordure du couvain. Ne jamais couper le couvain avec une cire gaufrée à cette époque, les abeilles ne pourraient peut être pas chauffer ce volume suplémentaire…!

Pour ajouter une cire gaufrée, il faut réunir 3 conditions –>

– température, force de la colonie et au moins une petite miellée.

Les abeilles cirières ont généralement entre 10 et 20 jours.

A défaut cette opération est remise à plus tard!!

Lorsque c’est possible –> Les cadres les plus vieux se trouvent de l’extérieurs vers le centre (les plus jeunes au centre), ils ont été placés ainsi lors d’interventions l’année précédente!

Pour ajouter une cire gaufrée, vous enlevez un cadre sur le bord extérieur (celui-ci sera réformé, fondu), vous faites glisser les autres cadres vers le bord extérieur puis vous insérer un cade gaufré contre le couvain! Celui-ci devrait être bâti en moins de 10 jours, parfois quelques jours suffisent!

L’on peut poser sur la tête des cadres une punaise de couleur correspondant à l’année afin de connaître l’age des cadres !

Lorsque le cadre est bâti, l’on pourra ajouter un cadre gaufré de l’autre côté. Puis plus tard un troisième en saison même si la hausse est posée!

2) Agrandissement par augmentation du volume, en hauteur par l’ajout de la hausse.

Lorsque tous les cadres sont bâtis et toutes les ruelles occupées par les abeilles, il est temps de poser la hausse en intercalant une grille à reine. En cas de doute sur la force de la colonie, certains intercalent une feuille de journal entre le corps et la grille à reine ou feuille en plastique (surface 3/4 de la surface de la ruche). Les abeilles décident de monter d’elles-mêmes !


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/wp-content/plugins/bmo-expo/classes/theGallery.php on line 136