les 6 ajouts au compost

LES 6 AJOUTS AU COMPOST

écorce de chene l’écorce qui se défait d’un vieux chêne, si possible le matin en jour-fleur

pissenlit  on choisit le matin d’un jour bien ensoleillé les fleurs qui viennent de s’ouvrir, sans tige

camomille  on récolte le matin d’un jour ensoleillé

achillée les fleurs du haut sont coupées, le matin d’un jour fleur

ortie  sont enterrées fraiches un jour-fleur

valeriane  récolte le matin d’un jour-fleur, fleurs qui seront trempées dans de l’eau, dans un lieu ombragé puis nous filtrons. Ce produit sera conservé dans une bouteille de verre tintée

COMMENT FAIRE UN COMPOST

Remplissez le fond du compost d’une couche de 20 cm de branches Ajoutez le broyat chaque fois que vous mettez de la matière organique (déchets) à raison d’un tiers de broyat et vous mélangez. Couvrez. Gardez toujours humide et faites le test du poing. Humidifiez le broyat et prenez une poignée et serrez ce matériau mélangé. Il ne devrait pas s’écouler d’eau et si vous donnez un petit coup à cette boule, elle devrait alors se défaire. Mettez un peu de poudre de roche Vulkamin qui contient du cobalt. La maturation est atteinte après 15 à 30 semaines (7 mois). Les espèces moyennement gourmandes en azote, le chou-rave ou la blette, environ 12 l de compost par m2 et les gourmandes, le chou et le poireau 20 litres.

Le compost est incorporé dans le sol sur une épaisseur maximale de 10 centimètres entre la mi-mars jusqu’à la fin octobre, un jour racine.


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/wp-content/plugins/bmo-expo/classes/theGallery.php on line 136